COMMUNIQUER - EDUQUER
Illustration. Photo (c) Amanda Mills
Illustration. Photo (c) Amanda Mills

Le vaccin DT Polio toujours indisponible en France

Le 8 février 2017, le Conseil d’État demandait au gouvernement d’obtenir la mise à disposition du DT Polio seul, sans qu’il soit associé à d’autres vaccins. Le délai imposé de six mois est arrivé à son terme durant l’été.

Depuis 2008, le trivalent seul (diphtérie, tétanos et poliomyélite) n’est plus disponible sur le marché, mais systématiquement associé à trois autres vaccins: la coqueluche, la méningite et l’hépatite B. L’obligation vaccinale des bébés, aujourd’hui restreinte au DT Polio seul, n’est donc possible qu’en administrant l’ensemble des autres souches. Un scandale pour de nombreuses familles souhaitant simplement respecter l’obligation vaccinale en vigueur.

Le Conseil d’État, saisi par 2.300 parents, avait demandé à la ministre de la Santé Marisol Touraine « de prendre des mesures ou de saisir les autorités compétentes pour permettre de rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules obligations de vaccination » et ce avant la fin août 2017.

Lors de cette annonce, le laboratoire Sanofi estimait déjà ne pas pouvoir produire le vaccin dans les délais impartis, alléguant une complexité scientifique majeure ne pouvant être surpassée en quelques mois. A l’aube de la rentrée scolaire, le vaccin reste toujours introuvable en pharmacie. La loi sur l’obligation vaccinale pourrait elle, par contre, bouger dans les prochains jours et passer de 3 à 11 vaccins, permettant ainsi à l’État de se conformer aux injonctions de la plus haute juridiction administrative de France.

L'auteur : Véronique Barreau